Affections Neurologiques

Juliette est atteinte d’IMC.
Elle a commencé au mois d’octobre les séances de neurofeedback.
Très rapidement, des changements sont constatés concernant les apprentissages scolaires.
Elle parle mieux, a enrichi son vocabulaire, reconnaît les couleurs et commence à compter !

Témoignage : Magali Jaffres


« Louise est née avec quelques soucis neurologiques.
Nous décidons de commencer les séances de neurofeedback alors qu’elle a trois mois.
Dès la première séance de neurofeedback, Louise respire nettement mieux.
Au fil des séances de neurofeedback, d’autres résultats apparaissent : la spasticité diminue, ses mouvements sont plus faciles et elle est nettement plus calme.
Très rapidement, nous avons compris que ce matériel ne pouvait que l’aider et en avons donc fait l’acquisition. »

Témoignage : Martine Goret


Robin est un enfant souffrant d’IMC âgé de 12 ans avec rétractation de la main droite.
Il est né avec une hémiplégie droite à la naissance.
Ce jeune a commencé les séances de neurofeedback en octobre.
Dès la deuxième séance de neurofeedback, la main droite qui était pliée, rétractée s’est mise à se détendre.
A ce jour, il peut croiser les doigts, peut lever les bras.
Inutile de vous dire l’émotion que nous avons lorsque des changements de la sorte s’opèrent devant nous.
Cela faisait 12 ans que ce jeune garçon avait la main dans cette position.
Il devait avoir une injection de toxine botulique dans la main pour la détendre : elle a été annulée !

Témoignage : Magali Jaffre


La maladie de Parkinson* perturbe les gestes quotidiens d’un homme.
Quelques séances de neurofeedback lui ont permis de retrouver le moral, d’avoir moins de tremblements et un meilleur équilibre dans sa marche.
Il se sent beaucoup mieux et sa vie est de bien meilleure qualité.

Témoignage : Annie Sanchez


* Dans le le cadre des maladies neuro-dégénératives, telles que la maladie de Parkinson, maladie de Pick ou maladie d’Alzheimer, les praticiens de neurofeedback observent non pas la guérison, mais l’amélioration globale de l’état de santé des patients. Les symptômes sont dans la plupart des cas atténués, ce qui offre une meilleure qualité de vie aux personnes recevant les séances de neurofeedback. Dans certains cas, un ralentissement de la dégénérescenceest observé.