Accident Vasculaire Cérébral (AVC)

Six mois après avoir fait un AVC, Mireille a une motricité très diminuée du côté gauche, des difficultés à bien articuler quand elle s’exprime et une très grande fatigue qu’elle a du mal à surmonter. Au cours de la première séance de neurofeedback, elle sent des fourmillements dans sa main gauche. Puis, petit à petit, elle reprend des forces, de l’assurance dans ses gestes. Elle tombe moins, renverse moins les objets sur la table. Son mari (qui l’accompagne à chaque séance de neurofeedback) note qu’elle est plus résistante, plus présente dans la vie de tous les jours, et qu’ils arrivent à reprendre leurs conversations d’avant l’AVC. Après une dizaine de séances de neurofeedback, ils décident d’espacer les rendez-vous jusqu’à un par mois.
Mireille continue de venir faire une séance de neurofeedback chaque mois.

Témoignage : Anne Maury


Suite à un AVC une femme de 75 ans devient hémiplégique et perd la vue progressivement jusqu’à l’aveuglement presque total. Elle parle lentement, cherche ses mots et confond parfois la signification de mots qui se ressemblent. Elle se replie sur elle même et ne veut plus sortir, même pour se rendre chez sa fille qui habite près de chez elle. Après 3 séances de neurofeedback elle est d’accord pour faire un voyage loin de chez elle pour voir des amis de jeunesse et son discours devient plus fluide et plus pertinent. Après 6 séances de neurofeedback supplémentaires son élocution progresse encore, sa vision s’améliore et elle commence à récupérer un peu la vue. Elle regarde à nouveau la télévision, elle distingue des silhouettes, des couleurs et des lettres.

Témoignage : Sigal Ron Scheiner


"J’avais eu un AVC qui m’avait laissée incapable de maîtriser mes mouvements et donc de mener une vie sociale normale : plus de restaurants car je ne parvenais plus à manger "proprement". J’étais incapable de lire aussi, de mémoriser le peu que j’avais lu, ni conduire ma voiture, etc … Je suis si heureuse : je viens de teminer un roman passionnant et j’ai pu retourner manger avec des amis ! Grâce aux séance de neurofeedback !" Marie-Louise.

Témoignage via : Nicou Bollu


"J’ai commencé des séances de neurofeedback pour m’aider à me remettre d’une très violente commotion cérébrale.
J’ai vu très rapidement de petits changements dans mes capacités mentales dès les quatre ou cinq premières séances de neurofeedback. Le premier bénéfice fut que soudainement, je pouvais à nouveau comprendre facilement l’emploi de mon ordinateur et recommencer à faire des choses comme sauvegarder mes données et utiliser Paypal.
J’ai alors simplement senti que « j’avais retrouvé mon cerveau » et mon fonctionnement s’est vraiment énormément amélioré. Je pouvais trouver des dossiers, suivre un processus de pensée et organiser ma journée de nouveau avec confiance. Après environ 15 séances, j’ai soudainement eu envie de me remettre à prospecter des clients et j’avais la force mentale et émotionnelle pour cela. Avant les séances de neurofeedback, je n’avais pas vraiment réalisé combien j’étais déprimée et je ne pouvais pas supporter de penser aux conséquences inévitables alors que je ne m’occupais plus de mon entreprise. Aujourd’hui, trois mois après les séances de neurofeedback, j’ai arrêté les antidépresseurs (ce que j’avais essayé de faire deux fois sans succès avant les séances de neurofeedback) et je peux toujours m’occuper quotidiennement de faire avancer mon entreprise". Pamela, 38 ans

Témoignage : Emmanuel Renauld-Dehlinger