Le neurofeedback

Qu’est-ce que le neurofeedback ?

Le neurofeedback s’est développé progressivement à partir des années 60 aux Etats-Unis. Il permet d’aider le cerveau à s’autoréguler.

En plaçant des capteurs sur la tête, on peut mesurer l’activité électrique du cerveau. Un logiciel analyse cette activité électrique et informe le cerveau en retour (feedback) sur son fonctionnement, de façon auditive ou visuelle, pour qu’il puisse se corriger (se réorganiser).

Neurofeedback dynamique

Le neurofeedback dynamique est une technique particulière de neurofeedback. Le logiciel NeurOptimal analyse en permanence l’activité électrique dans 8 bandes de fréquences pour chaque hémisphère cérébral. Le logiciel s’intéresse avant tout aux variations brutales d’amplitude du signal, ou turbulences, quels que soit la bande de fréquence ou l’hémisphère dans lesquels cette turbulence apparaît.

Dès que le logiciel détecte un début de turbulence, il interrompt brièvement le son ou le défilement de l’image. Cette microcoupure, qui crée un effet de surprise, permet au cerveau de revenir au présent. Elle déclenche un réflexe d’orientation qui entraîne une interruption du développement de la turbulence. La répétition de ces brèves microcoupures aide le cerveau à retrouver un fonctionnement plus harmonieux et à optimiser son potentiel, ce qui a pour conséquence des améliorations fonctionnelles, par exemple au niveau émotionnel ou comportemental.

 Nous ne faisons pas de diagnostic, le neurofeedback dynamique n’est pas un traitement médical, mais une technique qui apprend au cerveau à optimiser son fonctionnement et peut venir en complément à un traitement médical ou à un suivi psychothérapeutique.

Déroulement d’une séance

La personne s’installe confortablement dans un fauteuil et le praticien pose en tout 5 capteurs, 2 sur la tête et 3 au niveau des oreilles.
Pendant la séance la personne écoute une musique relaxante ou regarde un DVD (qu’il apporte pour la séance). Les brèves interruptions du son, provoquées par le logiciel à chaque apparition d’une turbulence dans le signal électrique, vont permettre au cerveau de corriger spontanément son activité sans que la personne ait besoin d’intervenir de façon volontaire.

Par son caractère non-invasif et progressif, le neurofeedback dynamique est adapté à tous les âges, des jeunes enfants aux personnes âgées, ainsi qu’aux personnes présentant un handicap.

Il n’y a pas de nombre préétabli de séances. C’est au fil des séances que chacun pourra constater les améliorations obtenues et voir celles qu’il souhaite encore obtenir.